Qui se cache derrière L’ATELIER DE SATORI ?
Sandrine Fattori, une créatrice périgourdine tombée dans les loisirs manuels dès l’enfance probablement grâce à Aimée sa grand-mère qui l’a d’abord initié à la cuisine et à l’art de recevoir en toute simplicité, mettre les petits plats dans les grands, faire une jolie table avec trois fois rien. Vous allez dire de la cuisine aux créations manuelles quel est le lien ?….cela signifie tout en réalité et c’est ce que souhaite véhiculer les créations de Satori….avec trois fois rien on peut créer on peut faire plaisir sans se ruiner.
Bien sûr de l’enfance à aujourd’hui le style c’est développé et affirmé et la voici curieuse de tout.
Son inspiration provient de la nature, des matières et objets qu’elle trouve au hasard de ses fouilles dans les greniers et autres brocantes, de ses rencontres amicales des discussions qui la poussent à aller plus loin, de sa volonté à redonner vie à de vieilles dentelles, draps, objets oubliés pour en ressortir une émotion, une création unique et personnelle. Le recyclage l’intéresse forcement.
D’ailleurs la plupart de ses créations sont des modèles uniques avec toutefois la possibilité de commander et de choisir matières, couleurs.
ET comme le chante Etienne Daho son idole des années 80, « il n’y a pas des hasards, il y a des rendez-vous » et il est temps aujourd’hui d’aller de l’avant et de présenter ses créations, son univers.
Ce dernier est un mélange de tissu, de perles, de rubans, de papier, de bois de dentelles et autres boutons, de d’acrylique de posca….lui permettant de créer des bijoux, de longs sautoirs mélangeant chaine et suedine, des bagues en aluminium souvent imposantes, des boucles d’oreilles, des bracelets mode jusqu’au mala.
 
Dans ses créations en tissu, toujours le recyclage, cabas en jean, vieux draps en lin et toile de jute.
Et pour sa peinture…l’art abstrait s’est imposé et surtout avec le mixed media la possibilité de mélanger les matières et les textures sur un seul support.  Son attirance pour la méditation et le développement personnelle la guide vers les mandalas de fait.
 
Le travail du papier…scrapbooking et quilling l’amènent sur le chemin de la carterie, des menus et autres faire part… la poussant vers les décorations d’évènements pour permettre la naissance de décos originales et abordables comme une wedding créatrice !
 
Si on devait la définir en quelques mots ? une autodidacte curieuse des travaux manuelles dans un univers shabby, vintage, abstrait et ésotérique…lui permettant de présenter aussi bien bijoux, objets recyclés, peinture, customisation de veste en jean ou treillis et la possibilité de partager ses expérimentations à travers des ateliers et autres démonstrations